A la question « ça va ? »,  on répond « Oui et toi ? » Rien d’autre!!

l ami ricore

Je l’ai déjà dit et je réitère le matin c’est de la Merde !

J’ai mal dormi cette nuit parce que le chien de la vieille du dessus n’arrêtait pas de se gratter et aussi parce qu’un méchant rhume m’a empêché de respirer, mon nez a coulé toute la nuit sur mon oreiller et mes propres ronflements m’ont insupporté ! A peine le pied posé par terre,  l’Ado cherchait son sweater (il en a 12 mais, c’est celui dans la machine à laver qui l’intéressait) il a tenté de le sécher avec le sèche-cheveux en râlant parce que nous n’avions pas de sèche- linge.

Le mini chien c’est roulé dans la crotte de l’un de ses congénères  (très odorante) et moi comme une conne j’ai  tiré sur la laisse étalant ainsi très largement l’excrément non ramassé par un propriétaire « distrait » sur l’ensemble de ses poils, m’obligeant à le laver puis à nettoyer la baignoire à la javelle tout cela avec mon blouson, mon sac sur le dos et mes clés de bagnole dans la poche !

Dans la voiture j’écoute  Trust (antisocial) pour essayer de redescendre un peu, un connard me coupe la route, une dinde se remaquille au feu rouge et oublie de redémarrer au feu vert, le bus devant moi fait tous les arrêts…. Je me récite des mantras pour essayer  de retrouver la paix intérieure, j’arrive à l’heure presque de bonne humeur au travail et accroche mon plus joli sourire sur mon visage pour offrir  le meilleur de moi-même à mes collègues.

Mais Bordel je veux bien faire un effort ! Mais il faudrait que les autres fassent de même! On est d’accord que quand on demande à un collègue si tout va bien ? On a juste envie d’entendre : « Oui, bien et toi ? » et pas : « Comme un lundi ! » Visiblement ça fonctionne aussi pour tous les autres jours de la semaine sauf le vendredi ! Ou encore : « Ça ira mieux vendredi ! » Ou : « Je serai mieux dans mon lit ! » Mais aussi : « Pire ne serait pas tenable ! » Et: « On survit ! » …. Ah et il y a aussi : Ces satanés bouchons, Les radars, les feux flashant …. Et Macron, les gilets jaunes, les bouchons d’hier pour rentrer du travail et ceux à venir ce soir …..

Moi  essayant malgré ces ronchons de rester positive :  « Oh mais c’est cool il fait beau ! »

Les ronchons de répondre : « Profites-en le weekend- prochain  ils annoncent de la grêle, du vent, le retour du froid et de la pluie « … Et pourquoi pas un tsunami tant qu’on y est ?!  Ou : « Oui mais il fait trop chaud ! » Ou « trop froid « ça fonctionne à toutes les saisons ! Et : « Tu parles on va débaucher il va faire nuit pour ce que j’en verrai du beau temps »… Il est vrai qu’à 17 heures il fait nuit noire Connard et qu’entre midi et deux tu ne peux pas prendre le soleil ?!!

A force de fréquenter des copines qui fréquentent elles même des coachs bien être ou qui  deviennent elle-même coach, elles ont fini par me convaincre que nous sommes souvent responsable de notre manque de bonheur.

Bordel! Si ton patron, ne te fouette pas devant la chaîne de montage, si tes gosses ne sont pas malades, si ta femme ou ton mari te supporte encore malgré ta mauvaise humeur matinale, si tu as pu acheter à manger à tes mômes, tu peux estimer que tu es déjà moins malheureux qu’une grosse partie de la population mondiale !

Alors tu respires, tu te dis que c’est bientôt les vacances et que même si tu seras obligé d’emmener ta belle mère et les gosses, qu’il y aura des bouchons et que tout sera surement trop cher, tu as déjà la chance d’avoir une famille, de partir en vacances et de voir la mer (même si c’est pour vous entasser à 5 dans la fiat 500 de belle maman  avec le Saint Bernard sur la route de Cap Estérel !)

Note pour plus tard : Maintenant je dis bonjour point !

#bonjour_ça_va #ta_gueule #l_ami_ricoré #rosy_lapommette #je_déteste_le_matin