En nuisette, plus jamais tu ne sortiras !!

nikita-photo-anne-parillaud-993694

Ma maman me disait toujours quand j’étais petite, qu’il fallait toujours assortir ses sous-vêtements parce que d’après elle : « En cas d’accident,  si les pompiers voient que tu n’as pas de sous-vêtements coordonnés, ils  penseront que tu es négligée ! ».  Je me suis toujours dit, que  si je me vidais de mon sang sur le bord de la route,  j’en aurai vraiment rien à foutre que le pompier voit que ma culotte snooypy n’est pas assortie à mon soutif de sport !

Ma copine Laureen  vient de m’appeler, pour me raconter sa mésaventure et je suis forcée de constater que ma maman avait raison !

La fille de Laureen, Lola a trouvé un job d’été en boulangerie, comme Lola n’a pas encore son permis et qu’elle embauche à  5H30. Laureen est obligée de se lever tous les matins pour l’emmener au travail, (autant vous dire qu’à cette heure très matinale,  un brossage de dents et un coup de peigne, c’est déjà énorme pour les 3 pèlerins tout aussi endormis qu’elle croisera sur la route)

Elle enfile un  gilet par-dessus sa nuisette, remet ses talons de la veille, se frotte les yeux avant de presser son Ado à sortir, Lola ouvre la porte avant de la refermer aussi sec en hurlant : « Maman, il y a des frelons dans le jardin !!! »,  Laureen : « Ah merde ! T’inquiètes Poulette, maman gère ! Je sors en premier avec la bombe à cafard je les pulvérise et je les finis avec la spatule en bois ! Coures mon ange, maman veilles ! » .

Lola, pas franchement rassurée par le plan de sa maman obtempère ! Elle ouvre donc la porte à sa mère, qui sort bravement affronter les 5 frelons asiatiques dans le jardin (Laureen apprendra à son arrivée à l’hôpital que les frelons étaient asiatiques). Elle est héroïque, elle les gaze, les découpent en plein vole avec sa spatule avant de les écraser sous ses talons, Lola a eu le temps de se mettre à l’abri dans la voiture sans se faire piquer, en revanche un des frelons à réussi à piquer Laureen au poignet !

« Sa gratte sa mère ! » (Me confira Laureen au téléphone) Elle a chaud mais, pas le temps de s’en occuper ; elles vont finir par être en retard ! Laureen démarre et commence à avoir des sueurs froides, elle claque des dents et se concentre pour ne pas y penser. Soudain elle est prise de tremblements et d’une furieuse envie de s’arracher les cheveux, sa fille lui conseil de ne pas y penser ! Laureen dépose la petite sur le parking du travail, même ses sourcils la brûlent, son poignet a doublé de volume et ses lèvres ressemblent à un rebord de pot de chambre ! Lola court dans la boulangerie où elle travail pour chercher du secours, le patron de Lola arrive et en voyant la tronche de Laureen qui n’arrive désormais plus à contrôler ses dents qui s’entrechoquent il appelle les pompiers juste avant qu’elle ne tombe dans les pommes.

Les pompiers arrivent, la prenne en charge et l’emmènent aux urgences, (je vous rassure Laureen va bien elle a fait un choc anaphylactique) après quelques heures passées aux urgences, ils l’ont retapé ses lèvres ont un peu dégonflées, son poignet aussi  et ses dents ne s’entrechoquent  plus.

Bref lorsqu’elle sort des urgences vers midi,  elle se rend compte que son portable est resté dans son sac qui lui-même est resté dans sa voiture, qui elle-même est restée sur le parking de la boulangerie !

Laureen raconte : « Et là, tu te sens seule, tu ne sais pas comment rentrer tu es sur le parking de l’hostau, en nuisette, tes talons à la main, tu tires sur ton gilet espérant cacher un minimum d’anatomie, tu ressembles à un tapin de fin de soirée qui en plus a le maquillage qui coule ! Tout ton corps est douloureux, ta peau brûle, tu n’as pas de CB  et encore moins de cash ! Là ta vie te semble tellement minable ! Et les seules personnes dont tu connais le numéro par cœur pour appeler depuis le standard de l’hôpital c’est ta fille qui n’a pas le permis ou ton ex mari ! » Ex mari qu’elle se résignera à appeler lorsqu’il arrivera quelques minutes plus tard en la voyant, il retient un petit rictus avant de descendre lui ouvrir la porte.

Laureen « Ce n’est pas du tout humiliant, quand tu n’as pas revue le papa de ta fille depuis plusieurs semaines et qu’il  vient te récupérer aux urgences, avec ton look de tapineuse et La bouche d’Emmanuel Béart ! »

Note pour plus tard : En nuisette jamais tu ne sortiras ! Les frelons asiatiques avec la spatule en bois tu ne taquineras plus même pour protéger ta progéniture !

#frelons_asiatique

#quand_ton_ex_te_récupère_en_nuisette_a_l_hôpital

#un_allé_retour_et_dodo

 

 

 

 

 

 

 

Ce que vous aimeriez répondre à votre banquier après réception d’une « Lettre d’information pour compte débiteur non autorisé* ! »

naufrage

Il y a eu les «Luxueuses » vacances en Quechua avec les enfants dans le jardin de tata Jeanne à Port des Barques, puis la rentrée des classes, le contrôle technique à la suite duquel il a fallu changer les 4 pneus puis les freins et maintenant Noël.

Même si vous avez limité cette année les cadeaux (1 cadeau par enfant et rien pour les adultes) et que vous avez eut cette idée géniale d’un réveillon « hamburger maison » comme au mac do puis d’un repas de Noël « frittes et coquillettes ». Qui il faut le dire ont ravi les Loulous !

Ce matin c’est la catastrophe, vous venez de recevoir une lettre de votre banque vous demandant de faire passer votre compte de débiteur à créditeur et Fissa!

La lettre : Cher Client,

Votre compte présente un solde débiteur depuis plus de 30 jours, ce qui n’est pas conforme aux conditions générales de votre compte. Vous avez 10 jours pour régulariser une situation que nous espérons exceptionnelle! Si vous n’avez pas régularisé dans les 10 jours, nous sommes en droit de: bloquer votre carte de paiement et de retrait, de supprimer votre autorisation de découvert, votre chéquier et de déclarer l’incident à la Banque de France. Vous serez donc fiché FICP (Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers) et vous ne pourrez plus prétendre à aucun crédit dans n’importe quel établissement bancaire.

                                                                                                                               Cordialement.

                                                                           Votre bien aimé conseiller bancaire.

On souffle, on respire et on se mouche avant de prendre sa plus belle plume ou son clavier pour répondre au banquier :

Très Cher Banquier,

Je vous remercie pour vos vœux en cette nouvelle année, grâce à votre courrier de ce matin, je suis maintenant certaine que 2019 sera pour moi encore plus pathétique que 2018 aura pu l’être.

Je suis surprise que vous soyez fâché dans la mesure où votre établissement a largement contribué à mon découvert, en effet entre les agios, les frais d’intervention, les frais de fonctionnement, les cotisations « esprit libre »…. et maintenant cette lettre envoyée au tarif « lettre verte » même pas un recommandé que vous me facturez 20€ ! Savez-vous que votre établissement me ponctionne en moyenne 80€ par mois soit 960€ par an ? L’équivalent de mon découvert à ce jour coïncidence? Je ne crois pas.

Comme  je n’ai pas prévu de tuer l’un de mes deux parents pour hériter, je n’ai pas prévu  non plus de braquer une banque même si vous conviendrez qu’il serait coquasse d’organiser le casse dans la vôtre?

J’ai déjà arrêté toutes dépenses superflues de type vêtements, chaussures, coiffeur, esthéticienne ….et oui la-dessous je ressemble à Choubaka ! Mais on s’en fiche avec les fringues que ma sœur me donne (elle fait 10 Kilos de plus que moi) et mes cheveux coupés par ma copine Soso qui est toiletteuse personne n’y mettra le nez de toutes façons !

J’ai également essayé de vendre l’un de mes reins, puis un œil, mais sans succès ce n’est plus ce que c’était le Dark web pour ce genre de transaction, j’ai embrassé tous les crapauds de la marre en bas de chez moi malheureusement j’ai dû arrêter, car à défaut de trouver un riche Prince j’ai attrapé de l’herpès.

Vous conviendrez que je ne ménage pas mes efforts et que j’ai beaucoup d’imagination, malheureusement à ce jour je n’ai pas de solution pour régulariser mon compte, toutefois je joue au loto une fois par semaine et j’ai bon espoir que les 6 numéros achetés sur le Dark web en Bitcoin cette semaine, fassent repasser mon compte dans le vert. Sinon j’opterai pour la prostitution bien qu’à mon âge et avec ma pilosité dévorante je risque d’avoir encore moins de client que la vieille Lulu de la rue des Menuts (celle qui n’a plus de dents et qui à au moins 120 ans).

Cher banquier je te souhaite de passer de belles fêtes de fin d’année avec ta prime de Noël certainement améliorée par les efforts des gilets jaunes, tu trouveras en pièces jointes 2 enveloppes timbrées à mon adresse merci de les utiliser pour nos prochaines correspondances afin d’éviter de devoir me facturer encore 20€ par lettre !

Cordialement

Rosy LaPommette

 

Note pour plus tard : Je ne suis pas la destinataire de la lettre en question, n’allez pas organiser une cagnotte Leetchi pour moi tout va bien, mais merci à ceux qui y auraient pensé, je vous embrasse.

*En cas de découvert ou de dépassement du plafond d’autorisation de découvert, la plupart des banques envoient à leurs clients une lettre d’information pour compte débiteur non autorisé. L’envoi de ce courrier, qui réclame une régularisation rapide de la situation, peut- être facturé, après information préalable, jusqu’à plusieurs dizaines d’euros selon les établissements.

#Lettre_d_information_pour_compte_débiteur_non_autorisé #bouges_pas_je_vais_vendre_un_rein #merci_la_banque #banquier #la_vielle_lulu_pour_dix_balles_tu_as_la_totale

 

Elle à l’aire gentille ta nouvelle collègue elle s’appelle comment ?

Je viens de changer de travail, aujourd’hui toute la journée les clients on demandés à mon binôme masculin :

  • Elle à l’aire gentille ta nouvelle collègue elle s’appelle comment ?

Il vaut savoir que dans mon Berry natal le « Elle » est hautement péjoratif quand la personne est présente !

Docilement toute la journée je décline mon nom prénom et fonction, mais à 17H00 j’ai craqué !

Le client : Elle à l’aire charmante ta collègue Elle s’appelle comment ?

Moi : Elle s’appelle Pas !

Lui : Oh vous êtes de quelle origine Pas avec un si joli prénom ? Laissez-moi deviner Laos ?

Mon collègue d’étrangle de rire avec son chewing-gum ! Avant de s’exclamer « Sérieux tu trouves qu’elle à une tête de Laotienne ? »

Moi : Non je suis originaire de Mongolie !

Top 10 Des situations qui me vrillent les nerfs !

Funny-Dog-Meditating

Vous l’aurez certainement compris les gens m’agacent, je fais des efforts et je mériterai que tout handicapés du bocal en fassent un aussi ! Je ne sais pas si c’est la télé réalité, internet ou BFM Tv qui leur ramollit la cafetière?

Encore est’ il que tous ces décérébrés  ruinent mon karma un peu plus chaque jour ! Pour essayer de retrouver calme et  sérénité et surtout ne pas chopper un ulcère,  je me suis penchée sur  plusieurs ouvrages  comme « Comment rester urbain et courtois face aux décérébrés qui vous entourent ? » ; « Comment ne plus dire aux gens qu’ils sont abrutis ? Surtout s’ils le sont ! » ; « Comment arriver à prendre sa voiture sans insulté ses contemporains ? Même s’ils sont dangereux ! » Dans le fabuleux livre : « Je suis presque devenue agoraphobe, mais je n’ai plus peur de tuer mes congénères quand j’arrive enfin à sortir de chez moi » Ils conseillent de lister ces petits désagréments du quotidien  afin de les identifier pour ensuite pouvoir les relativiser.

Voici donc le Top 10 Des situations qui me vrillent les nerfs !

  •  Celle qui demande dans un restaurant végétarien pourquoi il n’y a pas au moins un plat de viande au menu pour ceux qui voudraient manger quand même de la viande? (C’est marqué sur la devanture Connasse ! Il fallait aller manger chez ton boucher !)
  • Ceux qui signent la carte du cadeau collectif sans avoir participé (financièrement j’entends)
  • Le collègue qui vient te voir parce qu’il n’y a plus de papier dans l’imprimante
  • Le même à qui tu réponds « Ben remets en » qui rétorque : « Mais je ne sais pas où est le papier ?»
  • Les collègues qui voient qu’il y a un bourrage dans l’imprimante et qui se barrent sans la « débourrer »
  • L’ado et/ou le chéri qui prend un vêtement bien plié dans le placard, l’essai puis se rend compte que celui ci ne va pas, avant de le jeter en boule au fond du placard (ou pire dans le panier à linge sale)
  • Ceux qui au moment où tu t’apprêtes à te délecter d’un succulent sandwich magret frites sauce au poivre vert, te signalent que ton sandwich est bourré de calories (Je sais Morue est en plus je vais me finir avec une part de flan et un Sevenup Mojito , bouffes tes graines et lâches moi !)
  • Ceux qui forcent le céder le passage même s’ils n’ont pas la priorité sans tourner la tête
  • Cette salope de commode dans ma chambre sur laquelle je me ruine le petit orteil chaque matin
  • La petite vieille qui double tout le monde à la caisse (juste parce qu’elle est vieille)
  • Le voisin qui ne te tient pas la porte alors qu’il te voit arriver les bras chargés ,
  • Ceux qui finissent le papier-toilette sans en remettre
  • Les gens qui chaque jour se plaignent de la clim et trouvent qu’il fait froid, puis chaud, puis froid, puis… (Ben prends un gilet quand tu as froid et enlèves le quand tu auras chaud !)

Note pour plus tard : Ne plus faire de liste de ce type, ça m’énerve !