J’ai peur de finir agoraphobe !!

Comme Sheila Jackson dans la série Shamelesse j’ai  peur de finir agoraphobe après ces 2 mois de confinement.

Je viens d’aller faire les courses de la semaine et je me suis rendu compte que je commence à développer des troubles de la socialisation! Ce matin, dans la file d’attente pour entrer au supermarché le mec devant moi n’arrêtait pas de bouger :  ils se grattait le nez, cherchait son téléphone dans sa poche, le prenait puis le rangeait avant de le prendre de nouveau, à chaque fois, je trouvais qu’il s’approchait dangereusement de mon périmètre de sécurité à savoir ces putains de 1 mètre de distance entre chaque humain (voir 2 puisqu’entre temps ça a changé….)  et là comme Astrid de la série Astrid & Raphaëlle (qui est une jeune autiste qui entre autre ne supporte pas qu’on la touche)  j’avais envie de lui crier « Plus bouger ! Pas toucher ! Il ne faut pas me toucher car je n’aime pas ça !!! » .

Avant le confinement déjà je faisais des crises d’angoisse dans les magasins trop grands ou s’il y avait trop de monde autour de moi, mais ça c’est empiré depuis le confinement !  Je prends sur moi pour ne plus invectiver les gens parce qu’ils sont cons, car je me dis que la situation est stressante pour tous et que chacun réagit comme il peut et que surtout même si je les engueule ils ne deviendront pas moins cons pour autant ! Mais putain, les vieux avec leurs masques qui se plantent trois heures au milieu du rayon, sans que tu puisses avancer parce qu’il n’y a pas un 1 mètre entre eux, leur caddie, le rayon et toi à se demander s’ils prennent des courgettes ou des poireaux ?  J’attendais  sagement devant le rayon, que l’ancêtre se décide pour accéder aux légumes, quand un type sorti de nulle part me double, parce que lui avec ses gants, ses lunettes de ski et son masque FFP2 il s’en branle de mon périmètre de sécurité !!!

Dans le magasin ils suggèrent d’utiliser un sac plastique retourné pour attraper les légumes sans les toucher, mais vas ouvrir un sac plastique avec un gant dans une main et un sac plastique retourné façon poche à caca pour le chien sur l’autre, ben ce n’est pas possible!

Je finis mes courses, je passe en caisse, la gentille caissière (je dis gentille sans être péjorative, parce que franchement comme le personnel hospitalier, les éboueurs, le personnel de ménage …  elles ont tout mon respect) la gentille caissière donc, à un masque, une casquette avec une visière et en plus elle est derrière  un plexiglas en gros, elle est à l’abri de nos postillons, mais la pauvre n’entend plus rien et  voit flou!

Je range mes courses dans mon chariot à roulettes, comme je ne fais plus les courses qu’une fois par semaine je suis chargée comme une mule, deux sacs en tissus maxi format plus ma chariote. Au bout de 2 mètres ça me scie le bras, le concombre dans le sac  se fait la malle, tous les trois pas le lait dans le sac qui pendouille accroché à la chariote me tape dans les chevilles, mon masque fait maison n’est pas ajusté et les élastiques me scie les oreilles. J’ai une furieuse envie d’enlever une mèche  de cheveux coincé dans un cil et de me gratter le nez, mon masque me sert trop je suis en apnée depuis de longues minutes et mon cerveau commence à ne plus être irrigué, j’attrape la porte de l’immeuble avec mon gant en plastique (qui maintenant est troué), comme je ne veux plus prendre l’ascenseur parce que trop de gens ont respiré dedans et ont touché les boutons j’attaque l’ascension des étages avec ma chariote et mes deux sacs remplient jusqu’à la gueule.

L’architecte qui a pensé à l’ouverture de le  porte du pallier, ne devait pas être le plus malin de la portée, mais était certainement le mieux placé pour le népotisme du coup quand j’arrive en haut des escaliers je tire la porte qui s’ouvre pile poil de la largeur du pallier, il n’y a pas la place de poser le chariot  sur le pallier, il est comme moi, en équilibre précaire sur la dernière marche, je bloque la porte en mode grand écart une jambe sur l’avant dernière marche l’autre 4 marches plus bas , je tire le chariot qui me fait basculer dangereusement vers l’arrière, dans un ultime effort  et un hurlement primaire « Putain, de porte de sa mère !! C’est qui le con qui a calculé la longueur des paliers ?!!! »

Je  survis aux escaliers, j’arrive à la maison, mais au lieu de déballer les courses tranquillement je porte tout ça dé confiner sur le balcon ! En passant je me décapsule un orteil sur le rail de la baie vitrée, je balance tout sur le balcon, je suis en nage, j’enlève mon gant, je me lave les mains, j’enlève mon blouson je me relave les mains, je nettoie avec une lingette mon portable, ma carte de fidélité et ma carte bleue avant de me relaver les mains, je retourne sur le balcon, récupérer ce qui doit aller au frigo, une fois le « frais » trié, je nettoies tout avec un  linge imbibé de vinaigre ménager, je range dans le frigo, je me relave les mains …. 3 heures plus tard j’attaque le rangement du reste des courses (qui dé confinaient sagement sur le balcon), je nettoie le tout au vinaigre ou à l’eau savonneuse, je me lave les mains, j’enlève les emballages, mais comme j’ai touché l’emballage, je dois me relaver  les mains avant de ranger ce que contenait l’emballage, puis je me relave les mains….

En gros entre le temps d’attente à l’extérieur du magasin, celui de la caisse, mon retour à pieds, ma bataille avec la porte de l’escalier, la décontamination  de chaque article, les 300 fois où j’ai dû laver mes mains, le dé confinement et le déballage je suis allée faire mes courses à 10h ce matin et j’ai eu fini de tout ranger à 15 heures ! J’ai les mains aussi sèches que la peau d’une vieille Marseillaise au mois d’Août ! J’’ai oublié la moitié de qu’il y avait sur ma liste et j’ai perdu mon concombre sur la route je crois !

Note pour plus tard : Nous sommes en bonne santé, ma famille et moi et j’ai de la chance ! Mais bordel c’est quand que ça se finit tout ce merdier? Que je puisse de nouveau m’engueuler avec les gens et arrêter surtout de me laver les mains ?!

#rosylapommette
#leconfinementvanousrendreagoraphobe
#cestquandquejepeuxmefacherdenouveauavecmescongénaires

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s