Leçon numéro XX : Apprendre à couper le cordon !

code

Lorsque les enfants sont petits et plus encore si l’on est une famille monoparentale*  tu rêves de pouvoir aller aux toilettes sans qu’un gosse ne braille parce qu’il a du savon dans les yeux, une gomme dans le nez ou une perle dans l’oreille et que tu sois obligé de sortir en catastrophe. Tu rêves de pouvoir prendre un bain sans qu’une Barbie ou un Transformers ne tombent dedans parfois accompagné de l’enfant qui tenait le jouet.  Tu rêves de pouvoir regarder autre chose que « Sam le pompier », « Peppa Pig » ou Gulli  le dimanche après midi. Tu rêves d’aller au cinéma voir autre chose qu’un film Disney ou le dernier Marvell. Tu rêves de manger ailleurs que dans un resto qui a des boites magiques les soirs de sortie.

Et puis il y a l’adolescence ce moment « délicieux » ou toi parent maladroit, déclenches chez ton Ado  un tsunami émotionnel parce que tu as osé lui suggérer d’aller ensemble chez le dermato pour ses boutons ou osé lui suggérer qu’effectivement le treillis, plus les « rangeos » plus le sweater « Son of anarchie » pouvaient renvoyer à son prof de math une image vaguement punk ou anarchiste… Ces moments « de grandes complicités » quand il se moque de toi parce que tu galères avec ton téléphone pour télécharger ton appli banque ! Alors que c’est toi qui lui a appris à aller au pot et à manger avec des couverts ! Ce « doux » moment où il lève les yeux au ciel quand tu lui expliques que ce qu’il écoute est une reprise d’un truc que tu écoutais quand tu avais son âge et quand fièrement tu lui prouves (après avoir mis plus d’une demi-heure à chercher sur Youtube) que tu avais raison il te répond  narquois « de toutes façons vous avez tout inventé si on vous écoute… » Notez que dans ce contexte le « vous » est mis pour vieux !

Maintenant l’Ado est presque adulte (dans  4 mois et 26 jours)  bien que j’apprécie encore d’aller aux toilettes sans être dérangée ou de prendre un bain sans que quoi, (ou qui) que se soit ne tombe dedans, je suis certainement atteinte du syndrome de Stockholm mais je regrette de le voir prendre son indépendance, c’est cool il est sympa, débrouillard et autonome, mais je me rends compte qu’il est sur le départ !

Aujourd’hui nous venons de l’inscrire pour le permis ! Il était tout content avec son « A » et son livre de code avant de me filer LE coup de grâce en me disant que cet été  il allait pouvoir partir en voiture au Portugal avec ses potes !

Note pour plus tard : Penser à me faire livrer le Chardonnay par palette !!!

*Ensemble de mot politiquement correct choisis par les médias, désignant un ou plusieurs enfants élevés par leur papa ou leur maman sans conjoint(e).

#apprendre_a_couper_le_cordon

#au_secour_lado_est_presque_majeur

#rosylapommette

#rosy_la_pommette

#commentcouperlecordon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s