Fait Divers : Mérignac le 26/04, une employée défenestre  son collègue pour seul motif que son café est dégueulasse !

logo_grand_mere

Arlette, travaille au dépôt, depuis plus de 17 ans avec Pipou, ensemble professionnellement ils ont tout traversé , les crises d’hystérie de Paulo le chef d’atelier, les livreurs impétueux, les commerciaux irrespectueux, les secrétaires bêcheuses ….

Mais hier matin à 7h00 tout a basculé !

Arlette est issue d’une fratrie de 8 enfants dont elle est la seule fille, elle a toujours travaillé avec des hommes, elle est de ces femmes qui savent se faire respecter ! : Une moustache plus fournie que celle de Magnum, du poil aux pates et sous les bras, elle sait qu’elle est leur égal, mais même si Arlette ne s’en laisse pas conter ce n’est pas une femme violente ! Explique Micheline du service achats.

Hubert un transporteur témoigne : « Derrière son look de déménageur et sa grande gueule, c’est une brave fille, capable de décharger une palette de 150 kilos à la main sans transpal ! Je ne comprends pas ce qui s’est passé ». 

Pipou arrive toujours, le premier à l’entrepôt, tous les matins il a à cœur de préparer le café pour ses collègues,  la cafetière n’est plus toute jeune mais il connait bien la bête, il aime ce rituel, le café dans le filtre le bouton rouge et hop une belle journée qui commence !

Ricardo 47 ans commercial nous explique: « C’est toujours une surprise le café de Pipou, quelque fois c’est un puissant laxatif fort et amère, parfois un infame jus de chaussettes à peine capable de réveiller un nourrisson. Mais il est déjà prêt lorsque nous arrivons, nous d’avons pas d’autre choix que de boire celui-là. Un jour nous, nous sommes cotisés pour acheter une cafetière à capsule (la marque de Georges) , mais Pipou a répondu qu’il préférait le bon vieux café moulu des familles (celui de la vieille au brushing « blanc-bleuté » ) , alors le service compta a récupéré  la machine et nous avons donc dû continuer à subir ses mixtures aléatoirement dosées ! ».

Arlette, interrogée par la police après les faits explique son geste  : « Je l’adore le gars Pipou, il travaille bien , il est gentil, mais Bordel ça fait 17 ans que je me ruine l’œsophage et l’estomac avec sa tambouille ! Il pense que parce qu’il achète du café grand-mère et qu’il le prépare en chantonnant cette saloperie de chanson, sa merde va être digeste ! Dix fois je lui ai fait lire le mode d’emploi, il suffit de mettre 7 cuillères dans le filtre ! Ce n’est pourtant pas compliqué ou tu n’en mets que 5, 8 ou même 4 je m’en tamponne ! Mais , il faut mettre toujours pareil comme ça le corps s’habitue, le palet, le cerveau, l’estomac savent à quoi s’en tenir avant même de goûter ! Mais le gars est têtu ! Hier matin lorsque je l’ai vu mettre du papier toilette à la place du filtre j’ai vu rouge, je savais qu’il réutilisait les filtres (dans le meilleur des cas en vidant le marc de café avant dans la poubelle, dans le pire des cas en remettant de nouvelles cuillères sur l’ancien marc, parfois lorsque je vidais un filtre celui-ci était aussi lourd que les couches d’un nouveau-né après une bouillie de brocolis ! Bref, je suis heureuse de l’avoir loupé même si j’avoue que ces quelques coups de Broc bien placés ont dû lui remettre les idées en place et m’ont terriblement défoulée, je ne sais pas si ils voudront bien que je revienne travailler, mais en tout cas je pense avoir rendu service à tout le monde et je me sens bien en pensant à ça».

Nous avons pu interroger Pipou dès sa sortie de l’hôpital, il est en état de choc, mais il va bien, il se remet doucement de ses nombreuses contusions car en plus de l’avoir défenestré (heureusement depuis la fenêtre rez-de-chaussée ) Arlette s’est acharnée sur le pauvre homme en le frappant avec le broc à café, tentant même de lui insérer les filtres usagés dans le rectum ! Il à fallu l’intervention de trois de leurs collègues pour réussir à maîtriser Arlette.

Pipou témoigne : « Je n’ai pas compris Arlette été une amie, je lui en veux énormément même si je ne compte pas porter plainte contre elle, je ne sais pas si nous allons pouvoir travailler de nouveau ensemble (elle m’a toujours un peu fait peur) » 

Emu par l’histoire de Pipou la célèbre marque de café Moulu à envoyé plusieurs cartons de filtre à l’entreprise ou travail Arlette & Pipou , celle-ci a même offert à Pipou une formation de Barista avec l’un des prestigieux Barista du wagon restaurant de la SNCF ! Le patron de Pipou également sous le choc a investi dans une machine à café à pièces comme celles des stations-services.

Espérons pour Arlette & Pipou que le café de la machine soit meilleur que celui de l’aire de repos de : l’Aire sur l’Adour…..

#grand_mére_sait_faire_un_bon_café

#mais_pas_Pipou

#café_grand_mére

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s