Fait Divers : Mérignac le 26/04, une employée défenestre  son collègue pour seul motif que son café est dégueulasse !

logo_grand_mere

Arlette, travaille au dépôt, depuis plus de 17 ans avec Pipou, ensemble professionnellement ils ont tout traversé , les crises d’hystérie de Paulo le chef d’atelier, les livreurs impétueux, les commerciaux irrespectueux, les secrétaires bêcheuses ….

Mais hier matin à 7h00 tout a basculé !

Arlette est issue d’une fratrie de 8 enfants dont elle est la seule fille, elle a toujours travaillé avec des hommes, elle est de ces femmes qui savent se faire respecter ! : Une moustache plus fournie que celle de Magnum, du poil aux pates et sous les bras, elle sait qu’elle est leur égal, mais même si Arlette ne s’en laisse pas conter ce n’est pas une femme violente ! Explique Micheline du service achats.

Hubert un transporteur témoigne : « Derrière son look de déménageur et sa grande gueule, c’est une brave fille, capable de décharger une palette de 150 kilos à la main sans transpal ! Je ne comprends pas ce qui s’est passé ». 

Pipou arrive toujours, le premier à l’entrepôt, tous les matins il a à cœur de préparer le café pour ses collègues,  la cafetière n’est plus toute jeune mais il connait bien la bête, il aime ce rituel, le café dans le filtre le bouton rouge et hop une belle journée qui commence !

Ricardo 47 ans commercial nous explique: « C’est toujours une surprise le café de Pipou, quelque fois c’est un puissant laxatif fort et amère, parfois un infame jus de chaussettes à peine capable de réveiller un nourrisson. Mais il est déjà prêt lorsque nous arrivons, nous d’avons pas d’autre choix que de boire celui-là. Un jour nous, nous sommes cotisés pour acheter une cafetière à capsule (la marque de Georges) , mais Pipou a répondu qu’il préférait le bon vieux café moulu des familles (celui de la vieille au brushing « blanc-bleuté » ) , alors le service compta a récupéré  la machine et nous avons donc dû continuer à subir ses mixtures aléatoirement dosées ! ».

Arlette, interrogée par la police après les faits explique son geste  : « Je l’adore le gars Pipou, il travaille bien , il est gentil, mais Bordel ça fait 17 ans que je me ruine l’œsophage et l’estomac avec sa tambouille ! Il pense que parce qu’il achète du café grand-mère et qu’il le prépare en chantonnant cette saloperie de chanson, sa merde va être digeste ! Dix fois je lui ai fait lire le mode d’emploi, il suffit de mettre 7 cuillères dans le filtre ! Ce n’est pourtant pas compliqué ou tu n’en mets que 5, 8 ou même 4 je m’en tamponne ! Mais , il faut mettre toujours pareil comme ça le corps s’habitue, le palet, le cerveau, l’estomac savent à quoi s’en tenir avant même de goûter ! Mais le gars est têtu ! Hier matin lorsque je l’ai vu mettre du papier toilette à la place du filtre j’ai vu rouge, je savais qu’il réutilisait les filtres (dans le meilleur des cas en vidant le marc de café avant dans la poubelle, dans le pire des cas en remettant de nouvelles cuillères sur l’ancien marc, parfois lorsque je vidais un filtre celui-ci était aussi lourd que les couches d’un nouveau-né après une bouillie de brocolis ! Bref, je suis heureuse de l’avoir loupé même si j’avoue que ces quelques coups de Broc bien placés ont dû lui remettre les idées en place et m’ont terriblement défoulée, je ne sais pas si ils voudront bien que je revienne travailler, mais en tout cas je pense avoir rendu service à tout le monde et je me sens bien en pensant à ça».

Nous avons pu interroger Pipou dès sa sortie de l’hôpital, il est en état de choc, mais il va bien, il se remet doucement de ses nombreuses contusions car en plus de l’avoir défenestré (heureusement depuis la fenêtre rez-de-chaussée ) Arlette s’est acharnée sur le pauvre homme en le frappant avec le broc à café, tentant même de lui insérer les filtres usagés dans le rectum ! Il à fallu l’intervention de trois de leurs collègues pour réussir à maîtriser Arlette.

Pipou témoigne : « Je n’ai pas compris Arlette été une amie, je lui en veux énormément même si je ne compte pas porter plainte contre elle, je ne sais pas si nous allons pouvoir travailler de nouveau ensemble (elle m’a toujours un peu fait peur) » 

Emu par l’histoire de Pipou la célèbre marque de café Moulu à envoyé plusieurs cartons de filtre à l’entreprise ou travail Arlette & Pipou , celle-ci a même offert à Pipou une formation de Barista avec l’un des prestigieux Barista du wagon restaurant de la SNCF ! Le patron de Pipou également sous le choc a investi dans une machine à café à pièces comme celles des stations-services.

Espérons pour Arlette & Pipou que le café de la machine soit meilleur que celui de l’aire de repos de : l’Aire sur l’Adour…..

#grand_mére_sait_faire_un_bon_café

#mais_pas_Pipou

#café_grand_mére

 

Petit plaisir malsain de maman d’Ado Geek:

Financial-Geek

Frapper à la porte de sa chambre, entrer doucement pendant qu’il joue, ranger son linge dans son placard, sur la pointe des pieds pour ne pas se faire entendre des autres joueurs, pendant qu’il braille dans son casque en me faisant signe que je dérange, ressortir sans faire grincer la porte. Puis… la claquer d’un coup sec en hurlant « Bonne nuit mon ange ! Maman t’aime, tu n’oublies pas de te brosser les dents et de faire pipi, avant d’aller au dodo mon cœur ! »

#Putain_c_est_moche_mais_c_est_jouissif  #il_parrait_qu_il_n_aime_plus_mon_humour #maman_d_ado_geek_en_mode_furtif

Ne plus jamais dire à belle-maman que j’aime une denrée périssable !

colis radioactif

J’ai la chance d’avoir une belle famille adorable, lors d’un repas de famille j’ai dit à ma belle-mère que j’adorais les grenouilles à l’ail et au persil, mais que j’avais peu l’occasion d’en manger.

Ils habitent dans l’Est et je vis dans le Sud Ouest, cette semaine au marché Belle-maman voit des grenouilles sous vides, pensant me faire plaisir elle les achète (Quand je vous dis que c’est un amour). Sauf qu’au lieu de les congeler pour un prochain repas de famille, Belle-maman à la bonne idée de me les envoyer par la poste et de me les faire livrer sur mon lieu de travail (Pour me faire une surprise et aussi pour  que je puisse les récupérer le jour même !)

Belle-maman m’appelle : – « Allo, désolé de t’embêter au travail, c’est pour te dire que j’ai trouvé des grenouilles et que je te les aie fait livrer par la poste à ton travail, mais Papy c’est trompé au lieu de prendre un Colissimo 24H il a pris en 48H (nous sommes jeudi) ».

Moi ne réalisant pas l’urgence de la situation – « Merci vous êtes adorable ! Ce n’est pas grave ils représenteront le colis lundi »

Belle Maman- « Ben non ! Papy a mis des glaçons dans le colis mais d’ici lundi les glaçons seront fondus et les grenouilles seront foutues !! »

Moi réalisant maintenant l’urgence de la situation ! -« Rassurez-moi les grenouilles sont mortes ? »

Belle maman : –  « évidemment ! Mais il faut que tu les récupères à la poste avant lundi ! »

Moi :- « Des glaçons dans un colis ? Ça va faire fondre le carton, non ? »

Belle maman :- « Non c’est bon si tu récupères le colis samedi ça ira ! »

Moi : – « Mais je ne suis pas accréditée pour récupérer les colis de la société»

Belle maman :- « C’est bon il y a ton nom et ton prénom sur le colis, ils vont te le donner à la poste ! »

Moi :- « A parce qu’en plus si je n’arrive pas à convaincre la dame de la poste samedi, mes nouveaux collègues (je travaille dans cette société depuis seulement 5  semaines) sauront lundi  que le colis qui fond du jus de glaçons et qui sent la grenouille m’était destiné ? !!!! »

Belle maman-  « C’est pour ça qu’il faut que tu le récupères ! »

Moi : -« Evidement, je suis bête, c’est limpide ! »

Vendredi toute la journée j’ai espéré un colissimo identifié à mon nom, mais vendredi soir j’ai dû me rendre à l’évidence le colissimo 48 heures met bien 48 heures à arriver ! Ce matin branle-bas de combat dés 9 heures munie de mon contrat de travail et de ma carte d’identité je suis allée à la poste espérant récupérer mes grenouilles avant que les glaçons n’aient totalement fondus, mais la poste dont l’agence dépend est fermée le samedi !

Donc lundi au choix, soit les PTT ont appelé le GIGN et la brigade anti bactériale parce qu’un colis suspect sent fortement la grenouille ! Comme il y a mon nom dessus,  ils viendront ensuite m’arrêter  pour pollution olfactive et tentative d’empoisonnement sur des fonctionnaires de l’état ! Soit le colis arrive au bureau …

Je ne sais pas ce qui est le pire ?

Note pour plus tard : Ne plus jamais dire à belle-maman que j’aime une denrée périssable !

#c_est_con_le_collissimo_48_heures_arrive_en_48_heures

#pourvu_qu_en_plus_la_poste_ne_fasse_pas_grève

#la_tête_du_boss_lundi_matin_mon_colis_dégoulinant_dans_les_mains

Ulcéré il poignarde sa collègue avec un coupe-papier pendant qu’elle mange une madeleine Bijou !

madeleines B

Les fait son sont déroulés ce matin à Mérignac (Gironde) : Christophe B comptable employé sans histoire depuis plus de 22 ans dans la même société  a soudainement « dégoupillé » sous les yeux impuissants de ses collègues, il a asséné plus de 23 coups de coupe papier à sa collègue Monique dit « Momone »  celui-ci à heureusement été maîtrisé par le vigil du Liddl d’en face alerté par les cris !

« Momone » a était prise en charge par les secours, elle est traumatisée, mais le coupe papier en bois ramené d’un voyage au club med n’a causé que de très légères égratignures! «  Heureusement qu’il n’a pas eu l’idée de prendre l’agrafeuse pour la frapper ! » s’exclame Angélique amie et collègue des deux comptables.

Christophe B à été emmené en hôpital psychiatrique pour se reposer, dans l’ambulance entravé par sa camisole mais toujours très agité il hurlait: « Cette Conne bouffe toute la journée, je n’en peux plus du petit bruit des papiers qu’elle froisse sans arrêt! ». Les autres employés sous le choc ont été pris en charge par une cellule psychologique.

Le psychologue Docteur FREUDEN mais avec un N, nous explique :

Il s’agit d’un cas typique  d’agacement, dû à une exposition prolongée près d’une bouffeuse compulsive ! Momone est ce qu’on appel dans le jargon  une « grignoteuse  bruyante » de celles qui remplissent leurs tiroirs de victuailles, sucrées et hyper  hydrogénées. Probablement qu’elle ne se rendait pas compte du stress qu’elle faisait endurer à son pauvre  collègue quand gentiment elle lui proposait  une madeleine bijou, puis un chocolat de pâques, puis une dosette de Nespresso, puis des Krémas et plus tard dans l’après midi des gâteaux de régime… Des chercheurs aux états unis ont prouvés que le petit bruit  des papiers d’emballage que l’on froisse est mille fois plus agressant pour les neurones, que la craie sur un tableau ou la fourchette qui racle la casserole.

Chrisotphe B après un xanax et un bon bain (mais toujours en camisole témoigne): Il est de notoriété public que Momone est une bonne vivante, elle est aimable et généreuse, je regrette mon geste vraiment ! Mais imaginez mon calvaire : Depuis 22 ans je supporte  le bruit des petits papiers qu’elle froisse toute la journée ainsi que celui des cannettes qu’elle ouvre, suivi de glouglous bruyants ! Elle plonge au moins 30  fois par jour sous son bureau pour boulotter, elle remonte échevelée, la bouche pleine pour répondre au téléphone quand elle ne me sourie pas  les dents pleines de chocolat !

Les jeunes de la société viennent régulièrement soigner leur hypoglycémie  dans notre bureau lui mendiant des sucreries (comme de jeunes américains un jour d’Halloween) et ensemble ils dépiautent   bruyamment des gâteaux, tout en mâchouillant bruyamment prés de mes oreilles !!!  J’ai essayé d’offrir à Momone des Clémentines, des pommes, des fraises…. mais cette idiote préfère les graisses saturées bourrées d’huile de palme. Alors ce matin j’ai craqué, je regrette mon geste et je suis ravie qu’elle ne soit pas morte (Je me rends compte que j’aurai dû prendre l’agrafeuse pour la frapper), je m’excuse auprès de mes proches et surtout auprès de Momone, je vais demander ma retraite anticipée et me reposer.

Momone dans sa chambre d’hôpital témoigne : Je n’ai pas compris « Kiki » est un bon gars, je pense qu’il a des problèmes personnels, je ne lui en veux pas, en plus à l’hôpital tout le monde m’offre plein de choses à grignote, j’en ai trop pour moi toute seule alors j’en propose à ma voisine de chambre mais celle-ci refuse catégoriquement !

 

Note pour plus tard : Penser à emmener des boules Quies  pour demain au travail et planquer le coupe-papier et l’agrafeuse !

#Les_madelaines_bijou_c_est_bon_mais_c_bruyant

#Le_bruit_des_papiers_qu_on_froisse_est_intolerable