Note pour plus tard : Envisager l’achat d’un vélo à assistance électrique !

velo

Les vacances sont toujours propices aux grandes décisions, parce qu’on a plus de temps pour se poser et réfléchir et surtout parce que c’est le moment où tu exposes certaines parties de ton corps au soleil et surtout au regard des autres.

Ce petit bourrelet  disgracieux de chaque côté du bikini ainsi que le bidounet qui pendouille au-dessus de mon slip de bain m’ont incité à prendre de grandes décisions : Dans un premier temps acheter un maillot de bain une pièce ou aller à la plage en jogging  j’hésite ? , dans un second temps manger plus équilibré, fumer moins (arrêter ? Non quand même faut pas déconner), ne plus boire de cocktails alcoolisés  (c’est le sucre des Mojitos qui fout la merde c’est sûre ! Je passe au vin blanc et/ou champagne) et faire du sport (et oui j’essaie encore…)

J’ai ressorti mon vieux vélo de la cave, (Je ne m’en étais pas servie depuis si longtemps qu’il y avait encore le siège bébé de l’Ado qui à aujourd’hui 15 ans ! Que la rouille avait envahi  la chaine et que les pneus étaient complètement dégonflés) avec l’aide de mon petit voisin nous l’avons remis en état et roule ma poule !! Enfin roule ma poule c’est vite dit ….

L’idée de départ était de le prendre pour faire tous les jours les 6 km qui me séparent de mon travail (12 allé/retour c’est important de penser au retour…), mais c’est compromis je viens de faire 5 kilomètres et je me rends compte que je suis comme la chaine de mon vélo : complètement rouillée !!!

Premier kilomètre j’essaye toutes les vitesses ça craquouille, mais ça gaz, second kilomètre purée ça monte grave !! On se croirait au Mont Blanc, j’ai mal aux jambes, je transpire comme un petit cochon sur sa broche, mes aisselles imprègnent mon soutien gorge de sueur, losrque j’arrive au tabac (parce que oui je sors faire du sport, mais pour aller acheter des clopes !) Une dinde en Twingo me double puis pile, recule et se gare j’avais un doute les feins, je suis soulagée ils fonctionnent parfaitement je double cette quiche, qui ouvre sa portière au moment où j’arrive à sa hauteur, je l’évite de justesse! Bien sûre je lui fais par de mon mécontentement avec toute la politesse dont je suis capable dans ces cas-là (c’est-à-dire aucune)  elle me fera cette réponse extraordinaire  « Je ne vous avez pas vu je répondais aux textos de mes copines ! ».

 Je cale mon vélo sur sa béquille, entre dans le tabac bondé (c’est le seul ouvert un jour férié)  le hipster devant moi en jean rose cache son nez dans son chèche (je dois sentir la transpiration, j’en aurai la confirmation quand plus tard, le clochard sans dent derrière moi, venu acheter sa Bavaria cachera lui aussi son nez dans son blouson crasseux).

Je repars, oublie d’enlever la béquille et manque de me planter les dents dans le bitume, il pleut. Je rentre péniblement et descends même de vélo pour monter la dernière  cote !

Bref je viens de faire du sport !

Note pour plus tard : Envisager l’achat d’un vélo à assistance électrique ! (Comme les vieux)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s