Et vous comment se sont rencontrés comment vos parents ?

Les histoires d’amour de ma famille m’ont toujours fait rêver quand j’étais petite :

Mes parents : Mon papa faisait de la course à pied avec son berger allemand, le chien qui n’avait pas de laisse a traversé la route et maman voulant éviter le chien est tombée de son Cady  (pas celui pour faire les courses : Un petit cyclomoteur Motobécane équipé du moteur Isodyne voir Super Isodyne ! Ne me demandez pas ce que veut dire « Isodyne », je viens de faire un copier coller Wikipedia, les puristes expliqueront ça leur fera une occasion de craner, une histoire de palier d’après ce que j’ai compris ?) Bref papa très embêté a porté maman jusque chez elle (Malin le chien il l’a fait tomber à quelques mètres de là où elle habitait de là à dire qu’il l’avait dressé… ?) Je précise que dans cette histoire ni le chien ni maman n’ont été blessés.

Ensuite, papa a pris régulièrement des  nouvelles de maman puis il a fini par l’inviter au bal où ils se sont embrassés sur la chanson « J’ai encore rêvé d’elle » du groupe « Il était une fois » Comme beaucoup d’enfants de 1976 j’ai dû être conçue à l’arrière de la SIMCA 1307 pendant que cette chanson passait dans le poste pour peu qu’ils aient eu un autoradio.

Mes grands-parents : Mon grand-père était « Pupille de l’état » mot politiquement correct pour dire orphelin  à l’époque (petite je trouvais ça classe, on me disait qu’Hervé Villard et Jean-Luc Lahaye étaient mes oncles ainsi que tous les orphelins du show business, car on me disait que tous les orphelins étaient frères, plus tard j’ai compris qu’on m’avait raconté une jolie histoire et que la réalité était bien plus sombre). Les pupilles de l’état n’étaient pas très bien considérés, lorsqu’ils devenaient Ado on les déscolarisait pour un peu qu’ils aient eu la chance d’avoir été scolarisés  pour aller aider dans les fermes contre bien souvent, une soupe, un quignon de pain et un couchage pas toujours confortable.

Bref mon grand-père tomba fou amoureux de la fille de la famille à savoir ma grand-mère qui quant à elle tomba enceinte. Ils se sont enfuis contre l’avis de la famille qui souhaitait qu’elle épouse un notable du coin.

Ma tante & mon oncle : Se sont rencontrés sur un gros bateau qui a coulé, il lui a filé un iceberg pour pas qu’elle ne coule, il y avait aussi une histoire de collier il me semble ? Ah non ça c’est Titanic !

Bref l’autre jour je racontais à l’Ado amours de la famille (Il était ravi d’en savoir plus sur son patrimoine généalogique, mais il avait vraiment hâte que je le lâche pour aller voir ailleurs si j’y étais) quand je me suis demandée quel genre d’histoire romantique sa génération allait raconter à leurs enfants ?

Leurs  outils sont différents des nôtres, avant quand nous croisions quelqu’un que nous trouvions charmant(e) à la plage, en ville où ailleurs, si nous avions été trop timides pour faire passer notre numéro de fixe ben c’était mort ! Eux ils ont plus de chance, ils se géo-localisent, ils matchent, ils se follow .. ; Bref ils sont bien plus malins que nous ! Mais du coup que vont-ils raconter comme histoire romantique à leurs enfants ?  Quand l’enfant de 2030 demandera à ses parents :

« Papa, Maman comment êtes vous tombés amoureux ? »

Les parents de 2030 répondront peut-être :

 

 

  • « Ben tu vois mon grand, Maman avait une fiche sur les filles de ta région (je sais que ce site est déjà obsolète, mais ça me fait rire) elle cherchait un SexFriend et comme moi j’étais dispo on c’est vu plusieurs fois comme ça, ensuite nous sommes tombés amoureux »

Ou alors :

  • « On jouait tous les deux au même jeu vidéo, Maman était la reine du monde du dessus et moi le roi des océans, nous avons cherché le grâle ensemble et là nous nous sommes aperçus que nous étions voisins, alors on s’est rencontré, elle était encore plus belle que son avatar et nous nous ne sommes plus jamais quittés dans le jeu comme dans la vie »

Ou encore :

  • «  Maman m’a follow alors je l’ai follow puis on a tchaté puis j’ai traversé la France pour la rencontrer sans même avoir vu une seule photo d’elle et le jour ou je l’ai rencontré, j’ai su que je voulais l’épouser »

Ah ben si ça fonctionne en fait !

Note pour plus tard : Si sur un prochain poste vous lisez une phrase du style : « De mon temps … » ou « à mon époque …. » c’est que ça y et je suis mûre pour la gériatrie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s