Vous reprendrez bien un peut de Mirabelle ma belle ?

ortholand-photo

Un moment de grâce c’est quand par exemple : votre collègue Jean Pierre refuse de vous prêter son agrafeuse (sous prétexte que vous « coincez » toujours la vôtre et qu’il ne veut pas que la sienne subisse le même sort !) se plante méchamment une agrafe dans le doigt en vous montrant comment recharger correctement l’outil.

Bref je viens de vivre un moment de grâce, ce weekend !

BGdu33 heureux homme en pleine crise de : « Je fais du sport, je mange « saint », je me recentre sur mon bien être en oubliant que j’ai trois gosses» en couple avec Diane, très jeune, très jolie, très bio, très écolo, très je suis consciente de ce que je consomme mais j’ai quand même un « Country man » et le dernier iphone… BGdu33 donc a invité, le nouveau compagnon de son ex-femme (Un vigneron, chasseur, membre de la confédération : « Des Tripes, de la Mirabelle et du Saindoux Bordel ! » son ex-femme, le bouvier terre neuve, les trois gosses et moi à dîner. Inquiet il souhaitait certainement jauger son rival, ou bien était-il en proie à une pointe de jalousie et/ou de curiosité ? Mais pourquoi m’inviter? Pour compter les points ou pour calmer le jeu ? Souhaite t’il récupérer la bouteille de Pessac Léognan de la dernière soirée ? On ne sait pas. …

Je n’ai pas beaucoup d’affinités avec les bobos, qui il y a peu, nourrissaient leur corps à la bière et à l’huile de palme et qui soudainement opèrent à 40 ans un virage, en suivant la mode bio/écolo qu’on leur vend, tout en critiquant la société de consommation ! Et j’ai également très peu d’affinité avec les chasseurs, la rencontre se promettait donc d’être explosive. Quand je rejoins ma copine et Conan- Rambo (c’est le nom du chasseur) je me rends compte que je n’ai pas pris la mesure de ceux d’en quoi je venais de m’embarquer en le voyant habillé pour l’occasion: Treillis & pull de chasse !

Bouboule le bouvier trottine joyeusement derrière son nouveau maître, les enfants râlent parce que : « Chez papa et sa nouvelle amoureuse, on ne mange que de la poudre et des graines !! » ils demandent si en sortant on pourra aller au Mac Do ? Ma copine quant à elle est aux anges, elle se pelotonne contre Conan- Rambo qui fume la pipe, pendant que je retiens Théophile-Dylan par la capuche avant qu’il n’assomme son petit frère avec sa trottinette, Augustin-John le petit dernier quant à lui demande au chasseur s’il peut le porter sur ses épaules comme s’il était un cerf mort ?!!…

20H11 Nous sonnons à la porte, Diane ouvre, les trois gosses la bouscule après un furtif bisou, pour sauter au coup de leur père, Bouboule suit laissant au passage une gigantesque traînée de bave sur son pantalon en chanvre de haute montagne de Patagonie.

20H12 Les loulous se balancent les insectes apéritifs à la tronche.

20H16 Diane sert aux enfants une boisson à l’épeautre, ils froncent le nez puis demandent si c’est de la pâte à crêpes ? Et si oui, quand est ce qu’on va les manger ?

20H23 Conan-Rambo me regarde en se demandant quoi faire du smoothie pomme persil qu’on vient de lui servir?

20H24 Diane voyant que le chasseur ne boit pas lui demande s’il préfère un bouillon de légumes? Il répond : « Oui avec plaisir, mais j’aimerais bien boire l’apéro avant de manger ».

Moi aussi j’aimerai bien …

20H25 BGdu33 Va dans la cuisine, puis en revient avec 3 bières bios sans alcool…

20H32 Le chasseur comprend qu’il n’aura pas mieux, il ouvre la bouteille de Mirabelle qu’il avait amené pour l’occasion.

20H33 Il nous sert puis lève son verre en s’exclamant: -« Santé mais, pas des pieds ! », les gosses hilares trinquent entre eux en répétant la phrase.

20H34 En trinquant les enfants renversent le contenu de leur verre sur le tapis tissé de fils de plastique recyclés, fait à la main par un artiste issu d’un collectif dépolluant.

20h40 J’aide Diane à nettoyer, elle est héroïque, elle ne perd pas son sourire même si le tapis en question doit coûter presque un an de mon salaire !

Je l’ai peut-être mal jugé?

20h50 Nous passons à table ma copine et moi passons avons convenues d’éviter les sujets qui pourraient fâcher l’un des deux chefs de meute, nous nous extasions sur le chemin de table en fils de laine de chevrettes des mers(??!!), la cuisson des plats au Thermomix, sur les yaourts que Diane a fait dans sa yaourtière:- « Avec 1 seul yaourt tu en fais 6 ! C’est super économique » Nous dit-elle Certainement si tu ne compte pas le coût de l’appareil

Conan-Rambo goûte chaque plat en complimentant ses hôtes, il les gratifiera même de cette phrase : « En fait le bio de la ville est aussi bon que ce que j’achète aux producteurs à côté de mes vignes, mais en plus cher !!! »

Diane qui souhaite devenir locavaure, mais en ville prendra les adresses des producteurs.

22H44 La Mirabelle me chauffe les joues et attaque mon œsophage, puis mon estomac.

22H 48 Diane qui ne boit pas d’alcool d’habitude se sert un verre de Mirabelle elle tousse, s’empourpre avant de piquer un four-rire.

22h 54 BGdu33 fera remarquer que la Mirabelle renversée sur le chemin de table est en train de faire fondre le chemin de table et la table !!!

22h55 Diane pompette s’croule dans son assiette.

23h00 Nous prétextons que les enfants sont épuisés, pour prendre congé.

23h 18 Nous nous arrêtons au Fast-food, les enfants jubilent.

23h20 Le restaurant ne sert plus de « boite heureuse » pour les enfants à cette heure, les petits braillent !

23h30 La chef de caisse, du fastfood compatissante ou excédée? par leurs cri accepte finalement de donner aux enfants leur « Boites heureuses »

00h24 Je suis au lit, enfin !

Note pour plus tard : la Mirabelle ça chauffe les pommettes et complique la digestion du BIG MAC.

 

Rosy LaPommette à bicyclette!

martine-adaptee-dessin-anime-3d1

Après midi Troc : invitez une bande de copines qui ont des armoires pleines de vêtements  dans lesquels elles ne rentrent plus après les fêtes (où qu’elles n’ont jamais mis parce que : « Finalement, la couleur Taupe ne va avec rien ! ») Disposez  toutes les fringues en tas au milieu du salon, trois Mojitos, une galette des rois et on troc, c’est écologique et surtout économique.

Copine n°4 nous a invités à troquer dimanche dernier, elle habite en plein cœur de Bordeaux (pour ma part je suis à 12 KM du centre ville), à Bordeaux comme dans toutes les grandes villes se garer est devenu quasi mission impossible: soit tu tournes des heures pour finir par te garer à l’arrache sur un passage piéton en passant une mauvaise soirée de peur que ta voiture ne finisse à la fourrière, soit tu dépenses 27€ de parking pour 4 heures (Autant acheter un haut neuf chez ZARA) Je me résigne donc à prendre le bus, je dis « résigne » parce que je déteste prendre les transports en commun à cause de la promiscuité mais, surtout je déteste les odeurs corporelles ! Comme je ne le prends pas souvent l’Ado m’explique :

-« Tu montes dans le 1 tu descends à l’arrêt  « Palais de justice » ensuite tu marches 200M puis tu prends le 48 jusqu’à  « Paul Doumer » là tu descends et tu es juste en face, je t’ai téléchargé l’appli sur ton portable ! C’est bon je peux aller en ville avec mes copains maintenant ? »

Lorsque j’arrive à l’arrêt, le bus est déjà là, mais j’hésite… bref le temps que je me pose la question le bus repart, j’appels l’Ado :

– « Eu c’est moi, je prends quel bus déjà ? Je crois que  je viens de le laisser partir sans le prendre ? »

Lui -« Maman à cet arrêt, il n’y a qu’une ligne donc oui, tu as loupé ton bus »

Moi – « Ah …»

En face de moi une station  « Vélo en liberté » (La solution idéal pour les citadins qui savent à peine faire du vélo, mais qui ont assez confiance en eux pour se jeter au cœur de la circulation urbaine) même pas peur! Je décide d’en louer un, avec ma valise pleine de truc à troquer et ma galette … Parce que oui j’aime le risque ! Je teste la valise rentre dans le panier (en travers), la galette un peut penchée en dessous, le rhum, la Badoit et la menthe dans mon sac à main,  je cale la valise, sangle le tout avec l’antivol (ça passe) ensuite à la borne de location, je rentre mon code, mon numéro de portable mais, au moment de payer le lecteur ne lit pas ma carte ! Je suis obligée de ressortir le tout du panier, de marcher 3 bons kilomètres jusqu’à la prochaine station avec la galette dans la main droite, tirant ma valise de la gauche sur les trottoirs défoncés et boueux, je transpire et j’ai les bras en compote.

Quand  j’arrive enfin à l’autre station de location de vélo, un bus passe … (oui ! j’en ai loupé deux déjà) je cale à nouveau la galette, la valise, je sangle le tout, le lecteur fonctionne mais, je choisis un des vélos sur lequel je n’ai pas mis ma valise… je le décroche, le raccroche puis renouvelle l’opération avec le bon vélo cette fois !

Allez courage! Je me jette au milieu du carrefour en priant, la valise  déstabilise dangereusement ma bicyclette vers la droite, un bus (Le troisième) me frôle de très prés, je rétablis en donnant un coup de guidon à gauche évitant de justesse un taxi ! Les vitesses coincent la n° 3 est trop dure et la 2 trop molle, je crache toutes les Marlboro que j’ai fumées ce matin, j’ai froid. Lorsque j’arrive chez Copine n°4,  je suis congelée, mon nez coule, mes mains sont comme paralysées mais, tout va bien ma galette est intacte (quoi qu’un peut penchée),  le rhum et moi aussi !

Note pour plus tard : la prochaine fois je prends le bus, même si les gens sentent : le chien mouillé, la clope froide, le café, le Fabergé, Opium et /ou la transpiration.

Un jour tout sera à toi, l’Ado: « Non merci c’est moisi tes trucs !!! « 

bol-casse

 

Alors que je sors un bol ébréché pour faire une vinaigrette, l’Ado: – « C’est quoi ce bol ? »

Ravie je lui raconte : « Tu vois chéri ce bol était à ma grand-tante, quand elle est décédée j’avais 8 ans comme je l’aimais beaucoup j’ai demandé à ma maman si je pouvais récupérer un souvenir et j’ai eu ce bol, tu vois, là sur le côté il y a son nom : Bernadette, ce bol a survécu à 6 déménagements et trois tremblements de terre (oui j’en rajoute parfois) »

L’Ado considère le bol un moment puis me demande : « ça coute si cher que cela un bol ? »

Note pour plus tard : Rayer le bol de Bernadette de mon testament (Dommage il ne va pas rester grand-chose).

Je ne sais pas qui est l’idiot qui a mis le 31 après le 25?

barbie-grosse

Je ne sais pas qui est l’idiot qui a mis le 31 après le 25, mais c’est Nul !! Je vote pour qu’on inverse !! Le 25 tu es en famille ta mère te trouve déjà sublime et ta petite nièce veut être comme toi quand elle sera grande (parce que tu dis des gros mots), le 31 tu dois rivaliser avec les femmes de tes amis.

Avant Noël j’avais fait une cure « Prétoxe » histoire de pouvoir rentrer dans ma petite robe à paillettes et avoir un joli teint .Le jour de noël avec ma culotte gainante  « Spécial camouflage du petit bourrelet qui déborde » achetée sur la chaine de télé achat je me sentais presque jolie, un peut serrée au niveau des hanches et du ventre mais jolie.

Pendant le réveillon j’ai mangé…. le jour de Noël  j’ai mangé encore… le soir j’ai mangé les restes, ….la semaine entre Noël et premier de l’an je me suis gavée  de chocolats, j’ai fait le tour de mes ami(e)s, de mes tatas, des mamies chez-elles,  je me suis gavée de leurs délicieux gâteaux fait maison, j’ai fait couler le tout avec la poire et la mirabelle que mes tontons distillent dans l’alambique au fond du garage.

Et le soir du 31 Horreur !! Ma culotte gainante refuse de monter au-dessus de mes cuisses (Pas folle elle sait qu’elle va en baver pour contenir tout ça si elle monte plus haut !), j’ai le teint jaunie par l’abus d’alcool, de graisses, de sucre et de clope, l’œil vitreux et à cause des chocolats j’ai autant de  boutons qu’un Ado avant l’apparition de l’eau miraculeuse (vendu également sur la chaine de télé achat) !

Dans la salle de bain je pleure que je refuse de sortir dans cet état !! Chéri (qui a très envie de fêter le 31 avec ses potes) m’aide à monter ma culotte gainante (Tout en me signifiant que je serai certainement très jolie aussi dans mon pantalon de jogging)  Ma gaine enfin montée au-dessus de mes  hanches j’arrive à peine à respirer, j’essaie de camoufler mes boutons avec du fond de teint, mes cernes avec du correcteur. J’hyper ventile je suis presque cyanosée, ma culotte me coupe la circulation et je suis sûre que je peux perdre une jambe à cause d’une gangrène liée au manque de circulation.

Je m’installe péniblement dans la voiture, une fois assise je dois gérer un conflit d’intérêt, entre la gaine, mon bourrelet qui se tord de douleur sous le balconnet de mon soutien gorge ! Heureusement  nos amis n’habitent pas très loin, quand j’entre devinez qui je croise le teint halé, sublime dans sa robe ultra moulante, le sourire ultra Bright, papillonnant au milieu du salon ? La jolie Diane !!!!

Note pour plus tard : L’an prochain je fais l’inverse je « Prétoxe » le 24 et 25/12 et je me gave le 31 !!!