Est-ce que je crois aux fantômes ? Non, mais j’en ai peur.

halloween

Maintenant l’Ado est grand il organise lui-même ses festivités pour Halloween, mais lorsqu’il a eu 4 ans à force de regarder des séries hyper-colorées sur fond de rires enregistrés (Oui il aimait Disney Chanel), l’Ado en devenir eut envie de se déguiser pour sonner aux portes et faire moisson de bonbons.

Sur le site de maman fauchées.com les internautes expliquaient comment confectionner un costume de fantôme avec un drap déchiré deux trous plus grands pour les yeux, de la farine en guise de poudre de riz sur la partie visible du visage et des taches de faux sang (Du ketchup dilué avec de l’eau et de la poudre de cacao) le costume terminé nous sommes partis en quête de friandises (quête c’est bien le mot cette nuit-là j’eus l’impression de faire la manche).

Si aujourd’hui Halloween et très populaire il y a dix ans il l’était beaucoup moins, j’avais donc décidé de limiter notre tournée à ses copains de la grande section de maternelle et à papi et mamie.

Première porte nous sonnons chez Louis-Auguste, mon petit fantôme prêt à bondir pour faire peur à son copain, mais sa maman (qui ouvre la porte en cuissardes, bustier de cuir et bas résille, un fouet à la main) nous explique qu’il est chez son papa et qu’en plus elle n’a que des friandises pour les grands parce qu’elle a oublié d’acheter des bonbons, je lui souhaite une bonne soirée et nous filons chez Marie-louise (son amoureuse de l’époque)

Il sonne, Marie-Louise ouvre, mon petit fantôme hurle et se jette sur elle avec son couteau en plastique, la petite traumatisée, crie, tremble et file se cacher dans le placard, pendant que sa maman essaie de la rassurer, son papa ronchonne et jette deux tic-tac dans la citrouille à bonbons avant de nous claquer la porte au nez.

Mon petit Casper regarde tristement son sac à bonbons presque vide, lui qui espérait avoir mâle au ventre et aux dents avant d’aller au lit. Je lui explique que nous ne finirons pas la tournée parce qu’en France ça n’a pas l’air d’être très une bonne idée, il pleure mais entre deux hoquets, il me demande si l’année suivante, nous pourrons aller aux États Unis pour faire la fête ?

Je lui propose d’aller faire peur à papi et à mamie, lorsque nous arrivons chez mes parents, papi fait semblant d’être terrorisé avant de lui donner tous les bonbons achetés pour l’occasion, mamie quant à elle fera croire que le costume est si bien fait qu’elle n’est pas sûre du tout que ce soit son petit-fils qui est dedans.

Papi nous propose de faire une soupe de bonbons que nous dégusterons tous les 4 devant Beatle juice puis les Gremlins.

C’est à ce moment-là que je note pour les années à venir : De ne plus sonner chez les gens le jour d’Halloween ou alors envoyer un avis de passage avant et demander à la maman d’Auguste-Louis si elle a trouvé son costume au sexy center ou chez Gifi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s