Vide grenier.

becassine-au-crochet

Je vous ai déjà parlé de ses petites horreurs qu’on vous offre et de la manière de s’en débarrasser et bien j’ai trouvé une autre solution éco-citoyenne , qui peut même être un peu rentable si vous êtes malin : Le vide grenier.

Il y a 15 jours je me suis inscrite à celui de mon quartier, j’ai dit à l’Ado de faire du tri dans sa chambre (et que l’argent de ses affaires serait pour lui). Malin, illico il a appelé ma maman pour lui proposer de débarrasser « gratuitement » sa cave  et son placard « à cadeaux de mariage qui ne servent à rien mais qu’on ne jette pas parce que : Quand même c’est un cadeau! ».

La semaine précédant le vide grenier nous allons récupérer chez Mamie  tous ses trésors : 30 ans d’abonnement à  France-Loisir et le contenu du fameux placard. Et aussi un certain nombre de babioles que les copines de Mamie se sont fait un plaisir de refiler à l’Ado pour qu’il les vendent et se fasse « un petit billet ».

Elles sont adorables (Merci à elles) à la fin de la journée ma voiture était pleine jusqu’au toit, parmi tous nos trésors :

–  Une magnifique tapisserie représentant une scène de chasse,

–  Une porcelaine « Made in France mais, peint en Chine ?»

–  Des fourchettes à fondu sans le caquelon (on ne l’a pas retrouvé),

–  Une bécassine en crochet,

–  Plusieurs napperons tête de signe à poser au-dessus de la télé ou sur les accoudoirs,

–  Un pouf en velours bleu avec des frous-frous en bas,

–  Un berger allemand en plâtre

–  Des minis animaux en Crystal

–  7 Cartons de livres France -loisirs de la période pré 2000 voir prés 1980 …..

Et le clou de notre vente :

–  Un volumineux et très imposant bouquet d’herbes et de fleurs en plastiques à vendre au détail ou en bouquet (Valant au moins 200 € d’après notre généreuse donatrice !) Si on le lâche à 5€ ça m’ira pas question que je remmène ça chez moi après)

Nous avions nous-même 4 cartons de livres et un certain nombre de petites horreurs appartenant à ma période « Punaise ! Mais j’ai vraiment acheté ça ? ! »

Le vide grenier comporte cependant deux inconvénients majeurs le premier c’est le dimanche et le second de taille : Le dimanche matin à 6 heures du matin! Le jour de la vente je me lève à 5 heures, descends le chien, croise quelques noctambules qui rentrent de soirée, une douche, un café , réveil de l’Ado qui est tout excité à l’idée du pactole qu’il va se faire, nous chargeons les premiers cartons sur un diable aux roues dégonflées et go! Le vide grenier se fait au pied de mon bâtiment, nous demandons à un bénévole en gilet jaune de nous indiquer notre emplacement il nous montre une place mais une fois arrivés, un autre bénévole nous explique que nous sommes à l’opposé !!! L’Ado tire le diable, je porte les tables il fait 8 degrés et nous sommes déjà en nage, je pose les tables l’Ado commence à déballer pendant que je file chercher les autres cartons, je charge le diable, sors de l’appartement tire de toutes mes forces parce qu’il est coincé dans la porte, deux cartons s’éventrent, les livres tombent je ramasse, je remets tout dans de nouveaux cartons, sur le palier je  croise mes voisins avec trois caddy de supermarché remplis jusqu’à ras bord (pas bête).

Après 4 allés-retours je suis liquide, j’ai le dos en vrac à cause de cette saleté de diable aux roues crevées A 7h00 tous les cartons sont sur le stand, j’aide l’Ado à finir l’installation, quand un braiment nous surprend  (l’association en charge de l’organisation à fait venir une mini ferme) et je vous le donne en mille ils vont s’installer juste derrière nous, ça sent comme à la ferme sur notre banc mais ce n’est pas grave bientôt juste en face de nous ils allumeront le barbecue géant et nous passerons donc la journée entre fumée et fumier.

Un gentil bénévole m’offre un café dans un verre en plastique, ça tombe bien il est 8h00 et je commence à avoir un petit coup de pompe, le café est si chaud que le verre se tord (Je comprendrai plus tard que ce n’est pas la chaleur qui tordait le verre mais le café lui-même c’est maintenant mon estomac qui se tord)

Mais ce fut une chouette journée, nous avons discuté avec nos voisins, mangés plein de crêpes, des saucisses,  …. Vendu pas mal de choses et l’Ado c’est fait un joli petit billet.

Note pour plus tard : Si je décide d’en faire un l’an prochain penser à « emprunter » un caddy au supermarché.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s