Réforme & Brevet des collèges.

cartableJe sais vous allez me dire qu’à chaque fois que je vais à une réunion au collège, je fais un poste mais franchement il y a de vraies pépites dans l’école de l’Ado !!

Donc hier soir réunion de rentrée (l’Ado est en 3eme, sa classe passera donc le brevet cette année) et avec la nouvelle réforme les parents qui sont depuis le primaire hyper impliqués dans notre quartier étaient vraiment inquiets Ben oui, depuis que leur enfant est né, ils connaissent :La meilleure méthode pour apprendre à colorier sans déborder à la maternelle, ils ont un avis sur la méthode globale et/ou  assimilée pour apprendre à lire, ils connaissent par cœur le programme de chaque matière au collège et ne manque pas de faire remarquer à l’enseignant quand il n’a pas eu de temps d’aborder un chapitre.

Mais là ils étaient tous perdus parce qu’ils n’avaient pas eu le temps de se mettre à jour, pendant que j’essayai de comprendre ce qu’était un EPI  (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), comment fonctionnait le « Socle Commun de Connaissances et de Compétences » avec ses points rouge, jaune, vert claire et foncé, ce que veut dire AP (Accompagnement Personnalisé) et surtout pourquoi si c’est personnalisé ça se fait par demie classe et non plus comme avant pour les élevés qui le souhaitent ou ceux qui sont en difficulté ? La maman de Paul-Un calcul frénétiquement le nombre de points qu’il a déjà à rattraper pour le brevet (Il a eu un rond jaune à la dernière interro de math), le papa de Iphigénie-Léandre demande à la prof principale si elle compte cette année être moins malade que l’année précédente ? La maman de Paul-Un demande pourquoi il a eu un rond jaune ? Parce qu’hier il connaissait par cœur sa leçon et elle demande à la prof de repenser à la couleur du rond !

Mais la palme reviendra à la maman de Marie-Camomille qui depuis le CP à chaque réunion nous bassine avec la scoliose de sa fille et milite pour que les cartables soient allégés. (Cette année nous sommes passés aux livres numériques) Et bien la maman de Marie-Camomille veut acheter les livres, parce qu’il est hors de question que sa fille ne s’endorme avec un écran bleu en fond d’œil ??!!!!

Note pour plus tard : Parler à mon psy de ce problème récurrent chez moi avec les réunions de l’école et aussi de mon agoraphobie grandissante !

Note pour plus tard: Renouveler mon stock de boules roses !

Pour ceux qui se poseraient la question, la sophro ce n’est pas mon truc : Il faut se concentrer, ne pas parler, ne pas rire … 

Du coup avec Mauricette et Bob  (Un gentil couple de  septuagénaires rencontrés pendant le cours d’essais gratuit) nous sommes sortis avant la fin du cours par l’issue de secours pour aller boire une Pina Colada, deux heures qu’on s’imaginait dans un lagon au soleil avec du sable blanc ….ça donne soif! 

C’est la rentrée! Ils l’ont dit aux info!

photo rentréeJeudi dernier en allant au travail je croise plein d’enfants et d’ados  « Tout neuf » (Cartable neuf, chaussures neuves, vêtements neufs …) Plusieurs de mes copines avaient des tous petits qui faisaient leur rentrée en maternelle, je leur envoie un message groupé :

Coucou les filles, je pense à vous soyez fortes, ne pleurez pas, restez digne … ça va bien se passer !

Texto de Copine N°1 : Merci, ça s’est bien passé, j’avais le cœur serré chéri aussi, nous avons posé la matinée pour accompagner Madeleine, elle est rentrée, s’est assise à une table a jeté un œil à ceux qui pleuraient autour d’elle puis c’est mise à discuter avec une petite fille, sans un regard pour nous qui partions, ni même un baisé avec sa petite main. Alors oui on peut dire que la rentrée s’est bien passé mais Bordel ma fille ne m’aime pas elle s’en fout que je la laisse ! Je ne sers à rien !

Texto de Copine n°2 : C’est l’horreur je n’arrête pas de pleurer j’ai laissé Théophile-Gauthier en larme au fond de la classe avec sa nouvelle trousse « Dino le train », je l’ai regardé par la fenêtre il avait l’air si désespéré !!! Je crois qu’il ne va plus jamais me parler si je l’emmène au mac do ce midi tu penses qu’il m’aimera de nouveau ?

Texto de Copine n° 3 : Nikel ! J’avais acheté des bonbons pour les triplés, je les aie jetés au fond de la classe en arrivant, ils se sont rués dessus et je suis partie ni vue, ni connue même la maîtresse n’en revenait pas ! Ils sont super mes poussins, je sens qu’ils sont partis pour faire de longues études.

Texto de Copine n°4 : Non ça ne va pas !! Je crois que je vais faire l’école à la maison je n’ai pas la force de remettre ça demain !!

Moi – Ah bon ? A ce point ? Qu’est ce qui s’est passé ?

Elle m’appele : 

-« Tu comprends tout l’été je lui ai dit qu’il allait avoir des copains, il avait l’air heureux ! Mais ce matin au moment de partir, il a commencé à dire qu’il ne voulait pas y aller! Je l’ai mis dans le siège auto, il se débattait, j’ai dû forcer pour l’attacher, j’ai cru que j’allé lui casser une jambe!  (Bruit de mouchage dans le combiné) Quand, nous sommes arrivés devant l’école, il s’est mis à hurler qu’il voulait aller chez mamie !!! Toutes les mamans me regardaient !

Moi- Ce n’est pas grave ils ont tous un peu pleuré ce matin je crois.

Elle-  Attend ce n’est pas tout… (Bruit de sanglots, puis mouchage intempestif qui me défonce les tympans) Après … Il a refusé de sortir du siège auto ! Je n’ai pas cédé ! J’ai tiré sur son petit bras ! (hoquet, mouchage, rot ?!) Là il s’est accroché à la ceinture ! J’ai tiré le petit or de la voiture, mais il était toujours accroché à la ceinture , alors je l’ai sorti de la voiture avec la ceinture dans les mains! Là j’ai hésité, mais il était dehors et si je lâchais Lutin, au mieux il remontait dans la voiture au pire il s’enfuyait !

Moi – (Entre fou rire et compassion) Et ?

Elle – Je n’ai pas lâché Lutin tout en fermant la porte, pensant que la ceinture serait coincée par la porte avant de pouvoir s’enrouler! (Hoquet, sanglot, soupir..) Mais la ceinture s’est enroulée direct ! Shootant la portière et explosant au passage la vitre de la voiture! J’ai quand même emmené Lutin jusqu’à sa salle de classe, la maîtresse avait déjà deux petits qui hurlaient dans les bras, l’assistante de la maîtresse a voulu prendre Lutin pour le consoler mais, je pense qu’il a eu peut et l’a mordu !! Maintenant la directrice veut me voir ce soir! J’ai appelé Chéri qui m’a pourrit pour la vitre et la portière et je ne sais pas si je suis assurée pour tout ce bordel !!! »

Que les âmes sensibles se rassurent, l’assistante n’a pas eu besoin de piqûre antirabique, ni de point, l’assurance couvrira le bris de glaces et le shoot dans la portière. Lutin le lendemain a emmené Doudou comme un grand à l’école et n’a presque pas pleuré et ce matin il n’a même pas pleuré du tout !

Note pour plus tard : Poser une matinée le jour de la prochaine rentrée des petits et prévoir un brunch au champagne pour remonter les copines !