Les sites de rencontres c’est comme une boîte de chocolat on ne sait jamais dans quoi on va croquer ?

photo boite de chocolatsJe ne sais pas si c’est la perspective de passer des vacances en solo ou si c’est le soleil qui réveille les corps endormies durant l’hiver mais toutes mes copines célibataires en ce moment s’inscrivent  sur des sites de rencontres.

Petites statistiques rapides (qui n’ont aucune valeur puisqu’elles sont faites par moi-même et que j’ai une fâcheuse tendance à l’exagération) sur les sites de rencontres, il y a peu près hommes et femmes confondus :

  • 50 % de boulets (l’un des sites les plus connus a d’ailleurs basé sa communication là-dessus, «Même si vous n’aimez pas vos défauts, quelqu’un pourra peut-être les aimer pour vous?» Cette phrase est magique elle, fonctionne pour tout : Les gros nez, les petits seins, les grosses fesses, les lourdings, les bas du front, les noeudocéphales, les psychopathes, ceux qui n’ont pas encore  réglé leurs problèmes avec leurs Ex,  parents, patron, chien ….
  • 10 % de personnes, sont en fait en couple, mais dorment (soit disant) sur le canapé, la phrase souvent consacrée dans ses cas-là est : « On reste ensemble pour les enfants, mais chacun fait sa vie » (à noter quand même que bien souvent, seul celui ou celle qui est sur le site en question est au courant de cet arrangement avec la vie conjugal)
  • 10 % De mecs qui auront les gosses le weekend prochain et qui ne savent pas comment faire tourner la machine ou faire un plat de pâtes ni même de céréales, ils cherchent en urgence une âme charitable pour les aider. Ou pour l’égalité des sexes 10% de demoiselles en détresse avec un truc en panne et pas assez d’argent pour appeler un professionnel elles peuvent éventuellement avoir aussi des affaires à récupérer chez un Ex-Mari qui ne veut pas la laisser entrer. 
  • 20 % d’hommes ou de femmes fraîchement séparés cherchant à évaluer leur pouvoir de séduction, complètement euphorisés par ce soudain succès ils/elles ne sont absolument pas prêt à entamer une relation sérieuse.
  • 20 % De gens à peu près normaux mais, extrêmement seul et plein d’espoirs au moment de leur inscription. (Notez-le à peu près normaux)

Une femme  sur un site de rencontre peut avoir rapidement une dizaine de messages par jour, même si elle a mis une photo de profil prise un jour de pluie pendant ses dernières vacances en Bretagne sur laquelle elle pose en ciré jaune, bottes de pluie, le teint rougie par le vent, les embruns et l’abus de Chouchen . Je parle pour les filles mais, je suppose que les hommes en auraient autant à notre service, sauf que je n’ai pas trouvé dans mes copains d’expériences aussi croustillantes que celles de mes copines :

Copines n°1 : Discute par messages depuis deux semaines avec « Rambo-Charles » un chasseur des Landes, qui lui donne rendez-vous pour l’happy hour du rayon boucherie de carrefour, entre deux anecdotes sur Diane sa chienne capable de lever 3 lièvres à la fois, il lui demande si à son âge (Copine n°1 à 55 ans) elle a encore une vie sexuelle et ce qu’elle aime au lit ? Copine n°1 Surprise répond que oui elle aime la vie (elle n’a pas mon franc parlé) mais qu’il est un peu tôt pour qu’entre le saucisson et la tripaille, elle lui dévoile ses plus intimes secrets (elle n’a vraiment pas mon franc parlé !!)  « Rambo-Charles » fâché de s’être fait ainsi éconduire lui balance : « Je n’aime pas les filles qui ne savent pas ce qu’elles veulent » avant de tourner les talons et de la planter là au milieu des abats, avec son verre en plastique remplie de beaujolais nouveau dans une main et sa tranchette d’andouille dans l’autre !

Copine n°2 : Discutait avec « Du-lard-et-du-pinard-du-33 » un gentil geek épicurien aimant les voyages et recevoir des amis, ils convinrent d’un rendez-vous pour le goûter un dimanche sur les quais (Copine n°2 est une maligne l’heure du goûter est stratégique, si le garçon est sympa, tu peux prolonger la soirée par un repas, si il est lourd tu peux t’échapper prétextant une invitation chez des amis ) le premier rendez-vous fût agréable mais, pas assez pour prolonger la soirée, ils se revirent donc plus tard pour un dîner au cours duquel, il passa la plus grande partie de la soirée à parler de sa passion pour les reportages retraçant les crimes non élucidés, mais aussi de son admiration pour Charles Manson et de ses penchants franchement Nationaliste! Elle tenta d’expliquer au garçon des choses comme la tolérance, l’amour de son prochain, … mais il sorti de ses gonds en la traitant de « Fille aimant, le rose et les paillettes » avant de lui demander si la licorne qu’elle planquait dans sa cuisine allait enfin en sortir ? Elle le jeta or de chez elle et fît installer dès le lendemain une porte de sécurité.

Copine n° 3 : Quant à elle discuta 5 minutes avec « Prince-Charmant » qui à peine deux minutes plus tard lui proposa de venir chez lui boire un café « Prince-Charmant » n’aimant pas le virtuel et préférant ne pas perdre de temps à discuter par écrans interposés !

Copine n°4 : Eut rendez-vous avec « Edmond-Duprés-Aux-Moules » dans un restaurant très chic, avec l’accent pointu, il commanda le vin le plus cher de la carte, du homard, du foie gras, un cigare et du cognac … Par trois fois elle faillit s’endormir quand il lui raconta ses vacances au Cap-Ferret, ses balades en bateau sur le bassin, ses dégustations de vin privatisées dans les plus grands châteaux, ses parties de Golf endiablées avec l’adjoint du maire de Castelmoron-d’Albret un village de 62 âmes  (Elle eût même une violente crampe dans la mâchoire à force de retenir ses bâillements) quant elle vit arriver la note, elle ressentit comme une délivrance!  Il fit mine de chercher son portefeuille avant de prendre une mine faussement décomposée « Excuses moi Bella j’ai dû oublier ma carte bleue dans ma veste de Golf ! bien sûr je te rembourserai ! » Elle paya et nota mentalement d’appeler le banquier le lendemain pour lui dire qu’elle c’était fait voler sa Carte Bleue ! Puis rentra chez elle, plus tard il lui envoya un Texto : « Carte bleue retrouvée on se refait très vite un restau Bella ? Cette fois c’est moi qui offre !! »

Mais il y a aussi Copine n° 5 n°6 n°7 et 9 qui ont rencontré des gentils garçons doux, tendres et attentionnés.

Note pour plus tard : Les sites de rencontres c’est comme une boîte de chocolat on ne sait jamais dans quoi on va croquer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s