Mets de l’huile! Ou de la Poire ? Au choix!!!

home-sign-humour-sol-glissantOn ne sait pas ce qu’il sait passer et probablement nous ne le serons jamais….. Puisque l’Ado dit que ce n’est pas lui…. Ou alors si c’est lui, il ne s’en est pas rendu compte.

Toujours est-il qu’alors que je suis au téléphone avec ma copine Jane-Cunégonde (oui je sais qu’elle part déjà avec un handicap dans la vie, je n’aie jamais su déterminer si ses parents étaient cruels ou simplement méchants) bref alors qu’elle me raconte un énième rendez-vous Meetic chaotique, je sens ma chaussette se remplir d’un liquide visqueux, j’ouvre le placard et me rend compte que la bouteille d’huile ouverte hier vient de se déverser dans son intégralité à l’intérieur du placard  (inondant au passage : céréales, gâteaux, pâtes,sucre, farine ….)

J’interromps  Jane-Cunégonde  pour demander à l’Ado de m’aider à nettoyer mais, il met les deux pieds dans l’huile, du coup il file dans la salle de bain enlever ses chaussettes et prendre un bain sans glisser quelle adresse !

Jane-Cunégonde que mes problèmes domestiques n’intéressent visiblement pas me dit : » Je tombe toujours sur des boulets tu te rends compte un an que je n’ai pas eu, ne serait qu’une aventure, les préservatifs dans mon sac sont périmés depuis plus d’un an !!! Tu te rends compte je les aie achetés après mon divorce quand John-Patrick m’a quitté pour cette Morue !!! »

Je lui suggère de filer ses préservatifs à l’un de ses 4 Ados pour qu’il en fasse des bombes à eau (autant que ça fasse plaisir à quelqu’un !) Tout en lui parlant, je sors les provisions du placard j’essaie de sauver un maximum de choses, je jette les emballages, met les contenus dans des Tupperware, j’éponge, je rince dans un sceau d’eau bouillante, , j’essore, je passe la serpillière, je sèche, j’éponge à nouveau tout ça avec le téléphone coincé entre l’oreille et l’épaule ! Jane-Cunégonde pleure maintenant, entre deux sanglots, elle se mouche bruyamment et m’explose le tympan…

Je la rassure, je lui dis que non elle n’a pas changé (En fait cette quiche à mis sur son profil, une photo prise il y a 20 bons kilos en 2001 pendant ses vacances à l’île d’Oléron, forcément le garçon a été surpris du changement et sans ménagement, il lui à reprocher d’avoir  menti sur la marchandise !)

– « Hein Rosy, que je ne suis pas une marchandise ? !! Et franchement je n’ai presque pas changé même après 4 enfants !! J’ai changé temps que ça ?!! » Hoquette-t-elle au téléphone pendant que je passe pour la huitième fois la serpillière.

Je cherche mes clés tout en lui répétant : » Non tu n’as presque pas changé » (notez-le presque, mais c’est ma copine quand même) je lui promet que le week-end prochain on ira lui faire faire de belles photos pour son profil, elle en est à chercher le nom d’un photographe dans les pages jaunes, quand je mets enfin la main sur ces foutues clés, j’attrape le sac poubelle et descend pied nue, mais mes pieds sont pleins d’huile, donc ce qui devait arriver arriva : Après un triple Axel digne de Philippe Candeloro, je m’étale en bas des marches sous le regard horrifié de Paulette ma voisine de 88 ans !! Mais j’ai encore le téléphone et les poubelles à la main, j’ai le coude en sang et je ne sens plus ma cuisse droite, Paulette a eu peur elle est au bord de l’infarctus, je dis à Jane-Cunégonde de ne pas quitter pour m’occuper de Paulette (au téléphone j’entends Jane-C qui tourne en boucle « mais je n’ai pas changé à ce point ?! Si ?! »!)

Paulette est toute mignonne, elle me dit que je lui ai fait peur et que la peur c’est bien, ça lui rappel quand elle était jeune (des années qu’elle n’a pas eut peur m’a-t-elle dit) on discute un petit peut puis, je remonte. Plus tard dans la soirée elle viendra avec deux pansements et une bouteille de poire que son défunt mari faisait quand ils avaient un jardin et un alambic. Je sors deux verres, Paulette nous en sert un fond  et hop! Cul sec ! Punaise !! Elle pique sa mère la Poire de Mémé Paulette !! Ça brûle l’œsophage, pis le foie, pis tous les organes !

Avec Paulette on rigole beaucoup, quand elle me raconte ma chute et on se demande si la Poire pourrait désinfecter mon coude ? Je la raccompagne au 4 éme parce que sa poire fait au moins 90 ° (si !si ! c’est possible !) et j’ai peur qu’elle ne se pète le col du fémur en tombant !

Quand je rentre chez moi, ça sent le buffet chinois !

Après trois heures de ménage, le sol ne glisse plus et ça ne sent presque plus l’huile (Ou alors je me suis habituée) mais j’ai passé une chouette soirée parce que j’ai rencontré une nouvelle copine qui boit de la Poire qui pique (Et cette copine là, ne devrait pas me gonfler avec ses rancards Meetic au pire elle me parlera d’Hector du club de bridge).

Note pour plus tard : Ne pas oublier le shooting de Jane-Cunégonde samedi ! Ne pas oublier les kleenex au cas où le photographe qui propose des Books à 40€ ne soit pas très psychologue et/ou n’arrive pas à faire ressortir sa beauté cachée, demander à Paulette de nous accompagner avec la Poire !

4 réflexions sur “Mets de l’huile! Ou de la Poire ? Au choix!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s