Note pour plus tard : Trop de flûte des Andes donne des acouphènes

FAITES DU SPORTLa prof d’Espagnol de l’ado a convié ce soir au collège parents, enfants & professeurs pour une soirée.
Au programme choral, danse traditionnelle et concert de musique des Andes, punch (sans alcool) et collations faites par les parents. Ce n’est pas que le programme m’enchante, mais sa prof est adorable et elle a, à cœur de leur apprendre des choses de manière ludique, je me suis dit que son implication méritait bien 2 heures de ma vie (d’autant que je n’avais rien de mieux à faire ce soir-là).
Bref… j’arrive devant le collège avec mon gâteau (que pour une fois je n’avais pas cramé ou explosé pendant le transport dans la voiture) et ma bouteille de coca (le PAF donc). Immédiatement interpellée par la maman de X toute fière de m’avoir gardé un siège (Et merde, elle m’aime bien…). La maman de X comment dire ? Elle apprend par cœur le programme du voyage en Espagne, elle connaît tout sur les futures réformes, elle a appris les chiffres de réussite au BAC et au Brevet dans tous les collèges d’Aquitaine, son ado est d’après elle : génial, autonome, mature et prévenant et elle pense surtout qu’elle a réussi l’éducation de X par ce qu’il arrive à se faire chauffer son quinoa tout seul (entre nous elle me file des complexes et je crois qu’elle se charge au Prozac). Heureusement, entre elle et le siège qui m’est destiné, il y a la maman de W, je m’arrête la saluer elle me demande combien de temps Teddy a mis pour faire son exposé , parce qu’elle et son ado ont passé une partie de la nuit à mettre le leur en forme (note pour plus tard penser à lui proposer une formation bureautique).
Je m’échappe donc loin de ces deux « Wonder-Mamans » et je choisis un siège à côté de la maman de P qui m’ignore totalement, mais au moins elle ne me saoule pas. Après 1 h 30 de danses Andines, de Chorales Andine, d’exposés Andins, je n’avais qu’une envie : fuir certainement, mais avant manger.
Au buffet j’ai dû jouer des coudes (imaginez il est 21 heures et 44 ados affamés se ruent en même temps sur un buffet) évitant au passage la marée de coca qui se déverse sur le sol (ben oui un ado a secoué la bouteille) j’arrive à attraper un cake aux olives, je croque dedans et me déchausse une dent sur une olive non dénoyautée (Faut être con pour pas les acheter dénoyautés !).
Le sol colle, j’ai chaud, mal aux dents, le concert commence avant que je n’ai le temps de m’échapper … comment vous dire la musique des Andes si tu n’es pas mélomane, ce qui est mon cas, ça te vrille les tympans et te files des acouphènes.
Mais j’ai quand même passé une super soirée parce qu’à un moment j’ai réussi à m’échapper du concert avec la maman de J et nous nous sommes cachées derrière un prés fabriqué l’espace d’un instant j’ai été de nouveau Ado.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s